Retraite
Décryptage

Pensions de retraite : une tendance baissière

par La rédaction - le 12/07/2018

L’édition 2018  du rapport annuel du Conseil d’orientation des retraites (COR) dresse le bilan des perspectives d’évolution du système de retraite français. Si la progression des dépenses de retraites est relativement maîtrisée, les perspectives en termes de niveau de vie des retraités sont moins positives.

 Le Conseil d’orientation des retraites (COR) publie son rapport annuel qui fait le point sur l’équilibre financier de notre système de retraite. Comme chaque année, il réajuste les perspectives démographiques sur lesquelles se fondent ses projections économiques.

L’espérance de vie marque le pas

En s’appuyant sur les données de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) sur la période 2013-2070, le COR souligne la relative stabilisation de l’espérance de vie des seniors. Depuis 1945, leur espérance de vie n’a cessé de progresser. Ce phénomène s’est quelque peu atténué puisque, ces trois dernières années l’espérance de vie à 60 ans stagne à 27,5 ans pour les femmes et à 23,2 ans pour les hommes.

En 2070, elle devrait être de 31 ans pour les hommes et de 33,6 ans pour les femmes. Les risques en matière d’autonomie sont plus marqués pour les femmes, souligne le rapport. Après 55 ans, 70 % des hommes jouissent d’une espérance de vie sans incapacité contre seulement 68 % des femmes.

Une progression maîtrisée des dépenses de retraite

Entre 2002 et 2017, la part des dépenses brutes de retraite dans le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 2,1 points. Elles atteignent 13,8% du PIB. A l’horizon 2070, elles s’établiraient, selon les scénarios, entre 11,6% et 14,4% du PIB.

Des chiffres à mettre en perspective avec les dépenses du système de retraite qui se sont élevées à 316 milliards d’euros en 2017. Les recettes ont atteint la somme de 315 milliards d’euros. Le financement du système de retraite est assuré à 80% par les cotisations sociales. Le système de retraite devrait être à l’équilibre au début la décennie 2040 dans la mesure la croissance de la productivité maintient une progression de 1,5 par an.

Perspective de niveau de vie des retraités

Ces dernières années, la pension moyenne des retraités a augmenté plus rapidement que le revenu moyen de la population active. Le niveau de vie moyen des retraités est supérieur à celui de l’ensemble de la population. Le ratio entre ces deux groupes démographiques s’établissait à 105,6% d’après les derniers chiffres connus.

Ces chiffres doivent cependant être relativisés car le niveau de vie des retraités s’explique également par une part relativement importante de revenus patrimoniaux, contribuant en moyenne à 15% de leur revenu moyen. Pour le futur, ce rapport entre retraités et actifs pourrait s’inverser. Il s’établirait entre 89% et 95% en 2040 et entre 77% et 89% en 2070. Un phénomène de dégradation qui rompt avec la tendance actuelle et qui ne manquera pas de focaliser l’attention au moment ou s’organise la consultation citoyenne sur le projet de réforme des retraites.

La rédaction

Voir tous ses articles

Retraite

Indépendants : un nouveau cas de déblocage d’épargne retraite

Les travailleurs indépendants peuvent exceptionnellement débloquer leur épargne retraite dans la limite de 8000 euros et dans des conditions fiscales avantageuses

Actus

Lire la suite