Placement
Actus

Des contrats d’assurance-vie plus responsables

par La rédaction - le 31/03/2022

Les contrats d’assurance-vie soutiennent le développement de l’investissement responsable. L’engagement du secteur et les mesures des pouvoirs publics commencent à porter leurs fruits. Les encours des produits responsables augmentent.

 

Signe des temps, le Secours Catholique-Caritas France vient d’annoncer le l’assureur Generali lancement de son contrat d’assurance-vie Kaori.Vie, un outil, développé en coopération avec pour d’orienter les flux financiers vers des projets écologiquement et socialement responsables. Un choix cohérent au regard des aspirations des épargnants.

Donner du sens à son épargne

Plus d’un Français sur deux déclare prendre en compte les enjeux de développement durable dans ses choix en matière d’épargne et de placement, d’après un sondage publié en juillet dernier par l’AMF, sur les Français et l’épargne responsable. Cependant les premiers critères de choix en matière de placement restent sa sécurité, sa rentabilité et sa disponibilité devant ses dimensions environnementales, sociales et solidaires. Et seuls 17% des Français détiennent un ou plusieurs produits responsables ou durables. La marge de progression pour ces produits est donc encore forte.

Le tournant de la loi Pacte

Avec l’adoption de la loi Pacte, depuis le 1er janvier 2020, tous les contrats d’assurance-vie multi-supports doivent proposer dans leur offre d’unités de comptes au moins une unité de compte durable : une UC labellisée France finance verte (Greenfin), une UC solidaire ou une UC labellisée Investissement socialement responsable (ISR).

Depuis le 1er janvier 2022,  l’exigence a été révisée à la hausse et les contrats d’assurance-vie multi-support doivent proposer au moins trois UC responsables dont un fonds labellisé ISR, un fonds vert labellisé Greenfin et un fonds solidaire labellisé Finansol. Même si les professionnels du secteur avaient déjà commencé à ouvrir leurs gammes de produits à des investissements durables, ces dispositions législatives sont venues amplifier la dynamique.

Un secteur en croissance

Ces nouvelles règles ont d’autant plus d’impact que plus de 60% des encours de l’assurance-vie sont investis dans des unités de comptes d’après les chiffres de France Assureurs. Et le volume des unités de comptes durables augmente significativement et rapidement. Fin 2021, leurs encours atteignent 121 milliards d’euros soit une hausse de 31% en un an, un chiffre d’autant plus remarquable si on le compare à la croissance des unités de comptes sur la même période : +17%. Toujours d’après les statistiques présentées par France Assureurs entre 2019 et 2020, les encours des UC labellisés ISR ont augmenté de 30%, ceux des UC labellisées Greenfin ont augmenté de 62% et ceux des UC labellisées Finansol de 33%.

La rédaction

Voir tous ses articles

Placement

L’assurance-vie pour soutenir des projets solidaires

nvestir dans des fonds solidaires permet d’allier la performance financière et le financement de projets dotés d’un objectif d’utilité sociale. Pour répondre à la quête de sens d’un nombre croissant d’investisseurs, les acteurs de l’assurance-vie  s’intéressent aux placements comportant une dimension solidaire.

Décryptage

Lire la suite