Placement
Actus

Le grand retour du livret A ?

par La rédaction - le 16/12/2021

La collecte du livret A a atteint des records ces derniers mois. Mais avec la hausse de l’inflation son rendement réel s’est effondré. Le Gouvernement a annoncé une augmentation de sa rémunération pour le début de l’année 2022.

L’épidémie de la Covid-19 et les incertitudes économiques qui l’accompagnent ont incité les Français à épargner massivement. Les épisodes de confinement ont en outre généré un phénomène d’épargne forcée, et le livret A en a bénéficié pleinement. À l’automne 2021, en 18 mois de crise sanitaire, ce placement plébiscité par plus de 50 millions d’épargnants a collecté 40,66 milliards d’euros après des mois de niveaux de collecte historique. Les épargnants y recourent notamment pour sa liquidité et sa sécurité.

Un placement liquide et garanti

Livret d’épargne réglementée, le livret A constitue en effet un placement à capital garanti. Il est accessible à tous. Toute personne, majeure ou mineure, peut ouvrir un livret A. Les opérations qui y sont effectuées (ouverture, dépôt, retrait et clôture) sont gratuites. Les fonds versés, avec un plafond de 22.950 euros, sont disponibles à tout moment. En outre, le livret A bénéficie d’une fiscalité attractive. Les intérêts versés sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Seul bémol : son taux de rémunération de 0,5 % reste peu attractif. À titre de comparaison, ce taux atteignait 8,5% en 1981.

Le phénomène inflation

La hausse actuelle de l’inflation creuse l’écart entre la rémunération du livret A et le coût de la vie. Dans la zone euro, le taux d’inflation annuel est estimé à 4,9% en novembre 2021 d’après les chiffres d’Eurostat. Il s’agit de son plus haut niveau historique depuis 20 ans. En France, la hausse de l’inflation s’accélère pour atteindre 2,8% en novembre 2021 contre 2,6% en octobre 2021 d’après l’Insee. La reprise brutale de l’économie, la hausse des prix de l’énergie, les pénuries en matière premières et en composants alimentent la hausse des prix à la consommation. Dans ces conditions le rendement réel du livret A s’est effondré pour tomber en territoire négatif.

Une hausse de la rémunération

Or la formule de calcul du taux du livret A est prévue pour tenir compte de l’inflation. Et outre le calendrier des quatre échéances auxquelles il est possible de réviser le taux du livret A, une révision est possible sur proposition de la Banque de France si la variation de l’inflation ou des marchés monétaires est très importante. C’est dans ces conditions que Bercy a annoncé le 13 décembre dernier que la rémunération du livret A augmentera en 2022. Le nouveau taux, qui n’est pas encore connu, devrait être calculé en janvier prochain pour être applicable dès février 2022.

Cette modification impactera directement la rémunération d’autres produits : le livret de développement durable (LDD), le livret d’épargne populaire (LEP) et le compte épargne logement (CEL).

La rédaction

Voir tous ses articles

Placement

Les fonds monétaires connaissent un regain d’intérêt

La remontée des taux d’intérêts dope la rentabilité des taux des fonds monétaires. Un mouvement haussier est amorcé sous l’influence des banques centrales. Ces placements sont également recherchés pour leur faible volatilité. Un atout face à la nervosité actuelle des marchés financiers.

Décryptage

Lire la suite